Une brève histoire des horloges à sable

Pour fabriquer des montages horaires fonctionnels et utiles, l’eau, le soleil, les horloges à sable et à bougies ont été les premières expérimentations. Même si ces anciennes horloges indiquaient une estimation de l’heure, elles n’étaient pas très fiables ou précises. Mais au fil des temps, les technologies ont évolué, actuellement le sablier est devenu un incontournable objet de décoration d’intérieur de maison. Bref, dans cet article, découvrons ensemble le tour d’horizon sur ce sujet.

D’abord, l’histoire des horloges

Tout d’abord, nous allons commencer par l’histoire des horloges en général. Dans notre quotidien, les horloges murales sont les objets les plus indispensables et les plus omniprésents. Presque toutes nos pièces ont une suspendue aux murs, tout comme les espaces publics et les bureaux.

De nos jours, nous avons pour acquis que nous connaissons le jour et l’heure de l’année, mais pour nos ancêtres, c’était beaucoup compliqué. Jusqu’à la création des horloges mécaniques au 15e siècle, il y avait beaucoup de façons de lire l’heure…

Ainsi, les horloges peuvent être donc considérées comme l’un des objets les plus anciens que nos ancêtres ont créés dans le berceau de la civilisation moderne.

Ils nous ont permis d’avoir un moyen de suivre le temps et de contrôler nos rythmes au quotidien. Les horloges font partie de nous, elle nous permet d’être restés à l’heure avec notre entourage. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle est vraiment indispensable.

En ce qui concerne l’horloge à sable

Comme il a été dit plus haut, l’horloge est l’un des objets qui nous ont été conçus pour mesurer le temps y compris le sablier. Connue sous son appellation « horloge à sable », elle a été inventée par Liutprand, un moine de chartres. Toutefois, ce type d’horloge n’était apparu qu’au 14e siècle. Il est composé de deux cônes de verre creux qui se relie par le col pour permettre au sable de passer de l’un à l’autre dans un certain intervalle de temps, à travers un trou.

Afin de protéger le tout, un cadre en laiton ou en bois a été utilisé. Avec l’évolution du temps, une seule pièce de verre peut suffire pour faire un sablier et le passage du sable avec un trou. Le sable qu’on utilise dans le sablier pouvait être rouge ou blanc, à condition qu’il soit homogène, sec et fin. En plus du sable, de la poussière d’argent, des coquilles d’œufs broyées, un mélange de la poussière d’étain et de plomb, ainsi que de la poussière de marbre peuvent être utilisés pour faire le sablier.

Il était nécessaire de faire l’ajustement et cela a été fait à travers le soleil avec l’astrolabe à midi quand le temps pouvait le permettre.

Après le sablier, les horloges mécaniques ont commencé leur histoire. À cette époque, ils n’avaient pas encore les aiguilles pour mesurer les secondes et les minutes, car cela était réservé au sablier. Ensuite, les fabricants ont fait entrer les pendules, et c’est là que les secondes et les minutes commencèrent à être connues mécaniques. Ce n’est qu’à la fin du 15e siècle que les montres portables ont fait leur arrivage afin de résoudre le problème de la mesure du temps en haute mer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *