Les différents types de couvertures pour toiture

La toiture permet essentiellement de protéger l’intérieur d’un bâtiment contre les intempéries. Mais elle définit également le style architectural de la maison par ses spécificités et ses caractéristiques de base. Les principaux rôles d’un toit sont la protection de l’habitation, dont des missions utilitaires, pratiques et esthétiques. En effet, la couverture de toiture doit remplir toutes ces conditions pour garantir ses fonctions correctement. Dans les lignes qui suivent, nous allons découvrir les différents types de couvertures et leurs caractéristiques respectives. Vous pouvez ainsi facilement faire votre choix.

La toiture en métal

Le métal est très apprécié, car il est particulièrement résistant. Mais il est aussi étanche et la mousse ne risque pas d’y proliférer. Plusieurs options sont d’ailleurs possibles à l’instar de la toiture en zinc ou en bac acier. Tout dépend donc de vos préférences et des possibilités relatives aux règlementations. Pour plus de renseignements sur ce sujet, vous pouvez faire appel à un professionnel en travaux de couverture. Mais vous pouvez également vous renseigner auprès de votre mairie pour savoir les solutions possibles dans votre localité. Lorsqu’il est convenablement installé, le toit en métal durera plus de 30 ans. Mis à part sa longévité, les bardeaux métalliques sont aussi très légers et résistent aux intempéries. Il s’agit en outre d’un matériau qui s’adapte aussi bien aux toitures à faible inclinaison qu’aux toitures à forte pente. Mais il convient également pour tout type d’architecture.

La toiture en shingle

Le shingle est une matière ressemblant de près à l’ardoise. Il est composé de fibre de verre couverte de bitume. Sa touche finale quant à elle est constituée de granulés colorés ou noirs. Ce type de toit est aussi très plébiscité en raison de son faible prix et sa simplicité d’installation. Il convient tout de même de contacter cette entreprise de couverture en Isère sur ce site pour le mettre en place convenablement. Par ailleurs, il convient pour tout type d’inclinaison et résiste au feu. Cependant, il n’est pas facile à réparer et paraît moins durable qu’il en a l’air. De plus, il ne supporte pas les conditions météorologiques extrêmes. Sa durabilité moyenne est de 25 ans.

La toiture en tuile

Le toit en tuile est le plus répandu en France. Il existe en différents styles et coloris : tuile plate, tuile en demi-cercle, tuile à emboîtement et sans emboîtement, etc. Ses plus grands avantages sont sa solidité et son esthétique. De plus, il est très durable et simple d’entretien avec une durée de vie moyenne de 30 ans.

La toiture en ardoise

L’ardoise est un matériau porteur qui résiste aussi bien au temps qu’aux différentes conditions météorologiques. On considère que sa longévité habituelle est de plus de 100 ans. Très esthétique, il résiste à la mousse. Toutefois, il peut facilement rouiller. Enfin, une toiture en ardoise présente une excellente isolation thermique et est recyclable.

La toiture végétalisée

Ce type de toiture est constitué de plantations et de végétaux sur un toit en béton. Il se distingue par son système d’étanchéité et son mécanisme d’évacuation d’eau. En tout cas, c’est une option esthétique et écologique pour régulariser et réutiliser les eaux pluviales.

La toiture en bois

Cette solution est aussi très appréciée en raison de sa durabilité et de son esthétique. C’est un matériau durable, léger, isolant et écologique de couvrir son bâtiment. Lorsqu’il est bien installé, le toit en bois peut durer jusqu’à 25 ans. Petit bémol, il ne résiste pas au feu.

Source image: pixabay

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.