3 informations clés à connaître sur les toits plats !

Le toit désigne la surface qui couvre la partie supérieure d’un bâtiment. Il permet principalement de protéger l’intérieur de l’édifice contre l’humidité et les intempéries. En fonction du budget et des besoins des clients, les constructeurs ont le choix entre plusieurs types de toits parmi lesquels figurent les toits plats. S’il est vrai que ces derniers n’ont rien de nouveau, ils sont peu connus de grand nombre. Voici trois informations à absolument connaitre sur les toits plats !

Les toits plats ne sont pas tout à fait plats

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les toits plats ne sont pas vraiment plats. En effet, à l’instar des toits à croupe, en appentis et à deux versants, les toits plats disposent d’une légère pente. Elle a pour objectif l’évacuation des eaux de pluie. La présence de cette pente à très faible inclinaison est indispensable en ce sens que sans elle, les toits plats se transformeraient en piscines en cas de pluie.

En réalité, pour qu’une toiture soit considérée comme étant plate, l’inclinaison de sa charpente doit se situer entre 2 et 15 degrés. Le minimum de 2 degrés est recommandé afin que le toit puisse évacuer l’eau de pluie. Si l’inclinaison du toit va au-delà de 15 degrés, il ne peut plus être considéré comme un toit plat. La charpente sera qualifiée d’incliner.

Les toits plats nécessitent de nombreuses précautions pour leur installation

Afin de réussir l’installation d’un toit plat, il faut d’abord bien choisir la structure de la toiture. Ensuite, il faut réaliser les travaux d’isolation. Une fois que cela est fait, il faut passer aux travaux d’étanchéité. Enfin, il faut effectuer les travaux de revêtement. Ces derniers nécessitent l’utilisation de matériaux résistants comme la membrane élastomère afin que la toiture soit bien protégée contre les intempéries.

La structure d’une toiture n’est rien d’autre que la maison. Pour son choix, l’option la plus courante consiste à opter pour une structure maçonnée. Elle peut être renforcée avec une dalle en béton ou une armature faite en acier. Toutefois, il est aussi possible de choisir une structure faite avec d’autres matériaux tels que le bois ou la tôle.

L’isolation de la toiture plate est une étape à ne pas négliger, car elle est une des clés de l’efficacité énergétique d’un logement. Ainsi, pour avoir moins chaud en été et moins froid en hiver, il est indispensable de bien isoler la toiture plate. L’isolation de la toiture plate peut se faire par l’intérieur ou par l’extérieur en fonction du logement. Quant aux deux autres étapes de l’installation d’un toit plat, leur réussite passe par le choix des bons matériaux.

Les toits plats sont écologiques

Les toits plats sont écologiques pour diverses raisons. D’abord, la surface des toits plats est capable d’accueillir des panneaux photovoltaïques. Ensuite, avec les toits plats, il est possible d’installer des toitures végétalisées, ce qui permet d’obtenir une isolation thermique écologique. Enfin, les toits plats ont une surface de prise au vent inférieure aux autres types de toits. Cela leur permet de limiter les déperditions énergétiques.

Pour finir, les toits plats sont des toitures avantageuses surtout d’un point de vue écologique et leur installation passe par l’observation de règles spécifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.